Visitez les Nouveaux Musées de L.A.

Depuis l’ouverture tant attendue de The Broad jusqu’aux nouveaux espaces pédagogiques dédiés aux visiteurs du Huntington, voici un aperçu de l’actualité 2015 des musées de L.A., dont la réputation n’est plus à faire. 

The Broad (SEPTEMBRE 2015)

L’entrée du Broad | Image de Diller Scofidio + Renfro, fournie par The Broad Art Foundation

Bientôt, Los Angeles accueillera un spectaculaire nouveau musée d’art contemporain : le Broad, sur Grand Avenue à Downtown. L’époustouflant bâtiment, qui a coûté 140 millions de dollars, occupe un espace de 36 576 m2 sur 3 niveaux, avec une galerie de 50 000 m2 sur 2 étages, un amphithéâtre, un foyer dédié au spectacle vivant et enfin, une boutique. Depuis le hall, les visiteurs emprunteront un escalator de 32 mètres traversant la voûte en béton du 2ème étage. Ils accèderont ainsi à la galerie du 3ème étage, avec ses 7 mètres sous plafond et ses 318 fenêtres percées dans le toit visant à filtrer et à diffuser la lumière du jour dans l’exosquelette du bâtiment (dit « the veil » : « le voile »).  Dans son numéro de janvier 2014, le magazine Travel + Leisure considérait que le Broad était l’une des meilleures nouvelles attractions touristiques du monde.

L’exposition inaugurale du Broad est entièrement centrée sur la célèbre collection d’art contemporain d’Eli et Edythe Boad. Organisée grosso modo dans l’ordre chronologique, elle commencera dans les années 50, avec Jasper Johns et Robert Rauschenberg, et se poursuivra par le Pop Art des années 60, au cœur de l’exposition, avec Andy Warhol, Ed Ruscha et Roy Lichtenstein. Elle s’achèvera sur  les années 70 et 80 par les travaux de Keith Haring, Jean-Michel Basquiat et Jeff Koons.

Situé directement au sud du musée, une place publique de 7 315 m2 plantée d’oliviers Barouni vieux de 100 ans offrira une pelouse libre d’accès, et Grand Avenue sera mises en valeur grâce à un aménagement paysager. Dans la partie ouest du centre, le restaurateur Bill Chait crée un restaurant avec, aux manettes, Timothy Hollingsworth, ancien chef du French Laundry dans la Napa Valley. Le centre devrait ouvrir le 20 septembre 2015.

LE LACMA FÊTE SON 50ème ANNIVERSAIRE (AVRIL 2015)

Claude Monet, “Nymphéas,” 1905 (détail) | Image fournie par le LACMA

Depuis son inauguration en 1965, le Los Angeles County Museum of Art (LACMA) s’est consacré à rassembler des oeuvres d’art dotées d’une dimension à la fois historique et géographique, tout en représentant la diversité unique de la population de Los Angeles. Aujourd’hui, le LACMA est le plus grand musée de l’ouest des Etats-Unis, avec une collection de plus de 120 000 objets datant de l’Antiquité jusqu’à nos jours, englobant le monde géographique et l’histoire de l’art dans leur presque intégralité. Le LACMA a fêté son 50ème anniversaire en avril 2015, avec une remarquable exposition de 50 oeuvres provenant de nombreuses collections privées. Les oeuvres – dont un Double Marilyn d’Andy Warhol – sont des dons promis au LACMA. L’exposition présentera plusieurs oeuvres de la collection du millionnaire philanthrope A. Jerrold Perenchio, qui a  annoncé récemment qu’il allait léguer ses pièces les plus importantes au LACMA. Parmi les oeuvres les plus célèbres, figurent des tableaux de Claude Monet, la première peinture du LACMA signée Edouard Manet, une œuvre de  Pablo Picasso dans sa période cubiste, Tête de Fernande (1909) et le tableau fondateur de René Magritte, Les Liaisons dangereuses (1935). Le directeur du LACMA, Michael Govan, qualifie le généreux don de Perenchio de « pierre angulaire de notre futur.  Sans cette collection, le LACMA ne pourrait pas retracer l’histoire de l’Impressionnisme et la naissance de l’art moderne. Les œuvres de M. Perenchio seront l’un des meilleurs atouts de ce musée. » 

LE 25ème ANNIVERSAIRE DU HAMMER MUSEUM (NOVEMBRE 2015)

"Dr. Pozzi at Home" (détail) au Hammer Museum | Photo fournie par Wikipedia

Considéré communément comme l’un des lieux de culture les plus importants du monde pour les artistes émergents, le Hammer Museum, à Westwood, célèbre son 25ème anniversaire en novembre. Le musée a été créé en 1990 par Armand Hammer afin d’y exposer son impressionnante collection d’œuvres d’art. Le Hammer expose une collection permanente de chefs d’œuvre de Rembrandt, Van Gogh et Sargent, ainsi que l’une des plus belles collections du monde de travaux sur papier. L’accès au musée et à ses programmes publics est toujours gratuit.

LA BIBLIOTHEQUE HUNTINGTON (JAN-AVRIL 2015)

Art conceptuel pour le Steven S. Koblik Education and Visitor Center | Photo fournie par le Huntington

Le Huntington Library, Art Collections, and Botanical Gardens (bibliothèque,galerie et jardins botaniques) à San Marino, ouvre en 2015  un nouveau centre pédagogique pour les visiteurs.  Le Steven S. Koblik Education and Visitor Center, qui a coûté 68 millions de dollars, a ouvert sa section septentrionnale mi-janvier. Les visiteurs peuvent y profiter d’un nouvel espace billetterie, d’un café et d’une boutique substantiellement agrandie. Le reste du centre - incluant un nouvel auditorium, un café, des salles de classe, un espace réunion et 2,6 hectares de nouveaux jardins, a ouvert en avril. Le projet prévoit également l’ajout de 12 200 m2 d’espace de stockage souterrain pour les collections de recherche historique et autres matériels rares, en constante augmentation.

 

A+D ARCHITECTURE AND DESIGN MUSEUM (ETE 2015)

A+D Museum sur Museum Row | Photo fournie par la page Facebook du A+D Museum

Le A+D Architecture and Design Museum déménage de Museum Row pour un nouvel espace dans le Arts District de Downtown L.A. A+D reste à le seul musée de  Los Angeles dans lequel on peut voir des expositions permanentes d’architecture et de design. Le nouvel A+D se situe dans un bâtiment en briques de 2 440 m2 sur un étage, situé à l’est de 4th Street, sur la Colyton Street. Le déménagement devrait être terminé à l’été 2015.  La nouvelle situation géographique sur Arts District marque un retour du musée à Downtown L.A., où il avait ouvert en 2001 dans le fameux Bradbury Building. L’emplacement actuel du musée sur Wilshire Boulevard est remplacé par la station de métro Wilshire/Fairfax, dans le cadre de l’extension de la Purple Line.

Wende Museum and Archive of the Cold War (2015)

Image des Paravant Architects, fournie par la page Facebook du Wende Museum

Le Wende Museum and Archive of the Cold War présente les artefacts culturels et les histoires personnelles de l’époque de la Guerre Froide en Europe de l’Est et en Union Soviétique, afin de donner une compréhension globale de cette période et de son héritage. L’extraordinaire collection du musée, riche de 100 000 pièces, comprend des artefacts, des histoires personnelles et des documents d’archives qui donnent une idée de la vie durant la période de la Guerre Froide, de 1945 à 1991. La collection, très diversifiée, présente des objets de design, des travaux sur papier, des céramiques, des peintures, des sculptures, des affiches, des meubles, des pièces de textile, des films et des livres. En 2015, le Wende déménagera dans l’ancien centre Armory à Culver City, triplant ainsi son espace de galerie et se dotant d’un couloir long de 1,6 km, ponctué de nombreuses installations artistiques publiques, de salles de concerts, de spectacles et de musées. Le centre Armory fait plus de 4 000 m2 et comprend des terrains non aménagés qui seront transformés en plusieurs espaces de rassemblement. Enfin, un jardin de sculptures présentera les 11 segments du Mur de Berlin du Musée. 

 

ITALIAN AMERICAN MUSEUM DE LOS ANGELES (2015)

L’intérieur de l’Italian American Museum de Los Angeles| Illustration fournie par la page Facebook du IAMLA

Prévoyant d’ouvrir ses portes en 2015, l’Italian American Museum de Los Angeles (IAMLA) est le seul musée de Californie du Sud consacré à la culture italo-américaine. L’IAMLA est situé dans l’historique Italian Hall, adjacent à Olvera Street, à Downtown. L’Italian Hall, désormais restauré, fut conçu en 1908 pour être un centre social et culturel dédié à la communauté italienne, dans ce qui était à l’époque le coeur de Little Italy à L.A. Ce musée interactif donne des informations sur l’histoire et les contributions des italo-américains, grâce à des photographies, à des souvenirs vintage et à des recherches d’archives. En plus de présenter des expositions, le musée accueillera des évènements et des programmes culturels pédagogiques.