Yamashiro: Histoire d'un emblème de Los Angeles

Photo by Eric Lothrop, courtesy of Yamashiro

Se vantant de vues spectaculaires sur la ville, de sa magnifique architecture et de jardins tranquilles, Yamashiro a accueilli des hôtes dans son environnement magique au-dessus de Hollywood Boulevard pendant des générations. Depuis ses origines en tant que propriété privée à son incarnation moderne en tant que restaurant asiatique fusion et lieu pour des évènements, l’histoire fascinante de Yamashiro est quelque chose hors du commun à Hollywood.

UN PALAIS DE MONTAGNE À HOLLYWOOD

The Main House at Yamashiro in 1914 | Photo courtesy of Yamashiro

Se traduisant par "Palais de montagne" en japonais, Yamashiro était à l’origine la vision d’Adolph et Eugene Bernheimer, qui étaient décrits par le National Park Service en tant que "barons du coton allemands et collectionneurs avides d’art asiatique". Après avoir acquis une douzaine d’acres en haut de la colline d’Hollywood pour construire leur propriété et leurs jardins, les frères Bernheimer ont engagé l’architecte new-yorkais Franklin M. Small, ainsi que l’architecte local Walter Webber, en tant qu’architecte superviseur, pour concevoir la résidence principale qui accueillerait leur collection de trésors asiatiques.

Terminée en 1914, la demeure était supposément une réplique d’un palais situé dans les montagnes de la province de Yamashiro à proximité de Kyoto. En fait, la résidence principale était un mélange d’éléments de design du Japon, de Chine et d’autres cultures asiatiques.

Historic foyer at the Main House | Photo courtesy of Yamashiro

L’accès à Yamashiro se faisait par 300 marches qui menaient jusqu’au sommet de la colline à travers des jardins au style japonais. À l’intérieur de la demeure de 10 pièces en cèdre et teck, des poutres sculptées ont été laquées en or et leurs extrémités dotées de dragons en bronze. Les murs étaient couverts de soie luxueuse et de tapisseries antiques.

The miniature Japanese village, with the 600-year-old pagoda in the background | Photo courtesy of Yamashiro

Avec des paysages qui auraient coûté 2 millions de dollars, des terrasses ont été remplies de plus de 30000 variétés de plantes et arbres, des cascades, des poissons rouges e un zoo privé d’oiseaux exotiques et de singes. Des péniches miniatures en bronze flottent le long d’un labyrinthe de petits canaux et à travers un village japonais miniature.

The Inner Courtyard at the Main House in 1914 | Photo courtesy of Yamashiro

Une cour intérieure, avec un jardin au centre, était remplie de plantes sculptée, bassins taillés dans la pierre et de poissons rares.

The 600-year-old pagoda and view at Yamashiro | Photo courtesy of Stephen Carr, Flickr

Situé à la piscine de l’hôtel Hollywood Hills, la pagoda de 600 ans du Japon est l’une des structures originales les plus célèbres de Yamashiro. La piscine était autrefois un "lac" qui accueillait de rares cygnes australiens noirs.

An antique Buddha sits in the Summer House | Photo courtesy of Yamashiro

Un autre lieu bien connu de Yamashiro, la résidence d’été cérémoniale située juste au-dessus de la colline en tant que lieu de repos pour les hôtes qui ont monté toutes les marches. Le Bouddha antique qui y gît est devenu si populaire auprès des hôtes, qu’un panneau a été accroché pour avertir les visiteurs : "Ne pas grimper sur le Bouddha". Le Bouddha de Yamashiro regarde désormais vers l’Ouest en tant que signe de chance et de prospérité.

THE 400 CLUB

Les frères Bernheimer ont vendu Yamashiro en 1924. Après la mort soudaine d’Eugène en décembre 1924, une grande partie de la collection d’art – dont l’art bouddhiste et Satsuma, des jades rares, des tapisseries et des chandeliers ont été vendus aux enchères.

À la fin des années 1920, Yamashiro a brièvement été la demeure du 400 Club, un lieu de rassemblement pour les grandes célébrités de l’âge d’or d’Hollywood. Une rumeur raconte également que Yamashiro était une maison close pendant les Roaring Twenties. Lors de la grande dépression, des visites des jardins de Yamashiro étaient offertes pour 25 cents.

2NDE GUERRE MONDIALE

Après Pearl Harbor, le sentiment antijaponais était omniprésent à Hollywood et dans tout le pays. Des rumeurs sur Yamashiro disaient que c’était une tour de signalisation pour les japonais. Une grande partie du paysage et des éléments décoratifs ont été dépouillés par des vandales.

L’architecture asiatique de Yamashiro a été déguisée – des boiseries sculptées ont été recouvertes de peinture et de planches, et la propriété est devenue une école militaire pour garçons. À la fin de la 2nde guerre mondiale, la propriété a été convertie en une unités de 15 appartements. Au fil des années, tout le monde allant du légendaire comédien Richard Pryor au commentateur des informations locales Jerry Dunphy a vécu sur ces sols.

SAUVÉ PAR THOMAS O. GLOVER

Délabrée et méconnaissable, la propriété a été achetée en 1948 par Thomas O. Glover, qui voulait détruire le bâtiment et développer un hôtel et des appartements sur les sept acres de la propriété. (Glover aurait acheté plus tard le Magic Castle à proximité.)

Comme il préparait la démolition de Yamashiro, Glover a découvert des boiseries ornées et du papier peint de soie cachés derrière les couches de peintures et de contreplaqué de bouleau. Et au lieu de démolir le bâtiment, Glover a décidé de restaurer la demeure.

Glover a ouvert un salon de cocktails dans la pièce arrière du bâtiment et facture une adhésion de 1$ au “Hollywood Hill Club”. L’homme à tout faire de la résidence a cumulé les fonction en tant que serveur, servant des boissons pour 35 cents. Le bar populaire a dépassé son espace et s’est étendu sur la pièce d’à côté, jusqu’à ce qu’il occupe tout le côté Est du bâtiment.

LE RESTAURANT YAMASHIRO EST NÉ

Spicy tuna crispy rice | Photo courtesy of Yamashiro

Selon Yamashiro, le fils de Glover, Thomas Y. Glover a servi des hors d’œuvres chauds aux hôtes du bar lors d’une fête de Nouvel An, et Yamashiro Restaurant est né. Présentant uniquement quatre tables au début des années 60, le restaurant s’est étendu dans les autres pièces du palais.

Lors de ces cinq dernières décennies, Yamashiro est devenu un restaurant populaire et un lieu de réception de mariages qui peut accueillir des centaines d’hôtes. Le Pagoda Bar a été ajouté sur une terrasse au-dessus de la piscine, surplombant la pagode de 600 ans, avec l’horizon sur la ville en arrière-plan.

Le salon de thé

Construit à l’époque de la résidence principale originale, le salon de thé a été façonné d’après une maison de thé japonaise réelle. Les photos vintage montrent que le salon de thé était connecté au bâtiment principal par une passerelle étroite, des cascades et des chutes d’eau. À la fin des années 1950, le salon de thé a été converti en un appartement et a été occupé pendant 20 ans par l’acteur Pernell Roberts (Adam Cartwright dans Bonanza et le rôle principal dans Trapper John, M.D.)

Peu de temps après le déménagement de Roberts du salon de thé, des vandales ont incendié la colline et le salon de thé a brûlé. La fondation et les vestiges des cascades sont uniquement ce qu’il en reste.

LA MONKEY HOUSE

À l’origine construite pour héberger une collection de singes, l’homonyme Monkey House a été construite "comme une cave", fabriquée de grillages et d’enduit à l’intérieur, où les singes pouvaient dormir. Une zone extérieure dotée de petits bassins et de balançoires.

À la fin des années 50, la Monkey House a été convertie en un appartement et louée à des célébrités comme Randy Prince, dont le père était le propriétaire d’une grande partie de Hollywood Boulevard. Les somptueuses fêtes de Prince sont devenues très réputées dans tout Hollywood. Thomas Y. Glover a déménagé dans la Monkey House en 1978 et l’a rénovée en une résidence confortable, où il a vécu jusqu’en 1993. Depuis, elle est occupée par plusieurs célébrités d’Hollywood.

UN MONUMENT NATIONAL

The Garden Courtyard | Photo courtesy of Yamashiro, Facebook

En août 2012, le quartier historique de Yamashiro a été ajouté au registre national des lieux historiques. Selon le National Park Service, le quartier historique de Yamashiro inclut "neuf bâtiments, sites et structures contributifs sur la propriété".

DES ÉVÈNEMENTS SPÉCIAUX INOUBLIABLES

First Dance in the Garden Courtyard | Photo courtesy of Yamashiro, Facebook

Grâce à son environnement romantique et ses vues impressionnantes sur la ville, Yamashiro est l’un des lieux pour des évènements spéciaux et mariage les plus populaires de L.A. Des espaces sur toute la propriété de Yamashiro sont disponibles pour des évènements, allant de la célèbre cour du jardin à la pièce avec vue sur le ciel et la pièce Koi plus intime.

Sachez-en plus au sujet des meilleurs emplacements pour un mariage à L.A. En savoir plus 

APPARITION DE YAMASHIRO COMME ÉTANT LE "JAPON"

Scene from "Memoirs of a Geisha" filmed in the Inner Courtyard | Photo courtesy of Yamashiro

Depuis les années 1920, Yamashiro est apparu comme étant le "Japon" dans de nombreux films et productions télévisées, et apparaît également dans de nombreuses publicités et séances photo. Plus récemment, Yamashiro est le cadre de la scène finale du film de Tom Ford, Nocturnal Animals. Le directeur Joshua Logan a choisi le palais en tant que club des officiers dans son film récompensé de 1957, Sayonara avec Marlon Brando. D’autres apparitions de Yamashiro dans des films incluent Memoirs of a Geisha, Gone in 60 Seconds, Blind Date, Thousand Men and a Baby, Playing God et Teahouse of the August Moon. Pendant les années 1950 et 1960, Yamashiro est devenu une scène familière à la TV avec des apparitions dans des séries telles que I Spy, Route 66, Perry Mason et My Three Sons.

UNE NOUVELLE ÈRE COMMENCE

Photo courtesy of Yamashiro

En mars 2016, la propriété qui contient Yamashiro a été vendue à JE Group, un opérateur hôtelier basé à Pékin. En juillet 2016, Yamashiro a annoncé ses nouveaux opérateurs, BNG Group et Sugar Factory. Yamashiro a également accueilli le nouveau chef exécutif Christophe Bonnegrace, l’ancien chef exécutif de Buddha Bar et de Little Buddha à Las Vegas.

De nouvelles caractéristiques, incluant un bar à sushis, un robata grill, un teppanyaki grill et un nouveau lounge, seront ajoutées à Yamashiro. Le restaurant restera ouvert tout au long de la période de rénovation, qui se base sur les plans originaux de 1914 pour le "palais de montagne" et ses environs.

DÉCOuvrez YAMASHIRO

1999 N. Sycamore Ave, Hollywood 
323.466.5125

Horaires 
Dimanche au jeudi : 17h – 23h. 
Vendredi au samedi : 17h – minuit.

Service voiturier : 10$ (stationnement sur rue non disponible)